ALCI, de nouvelles synergies pour répondre aux enjeux planétaires de l'industrie agro-alimentaire

Entreprise innovante spécialisée dans la robotique pour l’industrie agro-alimentaire et dans les systèmes de contrôle qualité, accompagnée à ses débuts par le BIC de Montpellier, ALCI, dont INERBIZ est rentré au capital fin Juillet 2017, continue avec succès son déploiement à l’international grâce à de nouvelles synergies avec Actemium, la marque industrielle de Vinci Energies.

L’entrée de Vinci Energies au capital d’ALCI, est une nouvelle étape dans la réussite de la PME créée à Montpellier en 2007. Depuis 10 ans, ALCI, commercialise ses produits en robotique sur les marchés de l'industrie agroalimentaire, et en contrôle qualité dans la filière semences. Membre de Agri Sud-Ouest Innovation et Terralia, pôles de compétitivité référents dans les réseaux d'entreprises, d'organismes de recherche et de projets collaboratifs, ALCI peut désormais s’appuyer sur Actemium pour accélérer son développement commercial.

Pour son co-fondateur et actuel dirigeant, Hervé Turchi, «ce partenariat étroit apporte à ALCI la force d’un réseau, un accompagnement managérial non négligeable, encore plus de visibilité à l’international et un positionnement plus globalisé, facteur de consolidation technique pour les nouveaux projets. C’est un réseau de plus de 300 entreprises dans le monde qui s’ouvre désormais à ALCI». Plus que jamais, l’entreprise montpelliéraine est armée pour développer des logiciels performants, couplant systèmes de vision 2D et 3D à de l’intelligence artificielle (système expert). La société propose des pilotages de robots capables d’accomplir des taches toujours plus complexes. «Avec des robots qui planifient avec précision le travail à réaliser sur le produit visionné, les clients de ALCI bénéficient de solutions robotisées qui permettent de transformer des produits complexes».

Pour les semenciers, les réponses apportées par ALCI sont essentielles pour la filière et elles répondent à des enjeux planétaires : démarche d’amélioration pour tout type de semences, notamment pour le soja, la tomate, le maïs … ALCI contribue ainsi à l’amélioration des espèces, à leur résistance aux pathologies, mais aussi à la diminution du temps pour les étapes R & D. Hervé Turchi nous confie qu’il s’agit «d’un enjeu différenciant et fondamental pour les semenciers, afin qu’ils puissent mettre sur le marché de nouvelles semences plus rapidement».

ALCI réalise 50 % de son chiffre d’affaires à l’export, essentiellement en Europe, aux USA et sur le marché asiatique via un réseau de distributeur. Alors que le réchauffement climatique menace l’agriculture et que la Terre comptera 9 milliards d’habitants en 2050, ces innovations apportent des réponses concrètes au défi alimentaire causé par la croissance démographique.

En savoir plus :

- ALCI
- Vinci Energies
- Etre accompagné par le BIC de Montpellier
- Intégrer les réseaux agronomie

- Vidéo ALCI
- Vidéo ALCI

jeudi, 19 Octobre, 2017

Partager cet article