Idéalys donne corps à la ville intelligente

Idéalys donne corps à la ville intelligente

La société Idéalys, accompagnée par le Business & Innovation Centre (BIC) de Montpellier Méditerranée Métropole et hébergée à Cap Omega, prend position sur le marché émergent de la ville intelligente. Spécialisée dans l’édition de logiciels métiers sur mesure, elle a développé pour le compte de TaM (Transports de Montpellier Méditerranée Métropole) un outil de pilotage et d’amélioration de la qualité de service aux usagers.

Idéalys est née en 2015 de la rencontre entre deux hommes aux profils complémentaires : Yves Giglio, dirigeant de la société d’ingénierie informatique Acelys, et Michaël Lalande, expert en développement commercial et en informatique. La société a pour spécialité l’édition de logiciels métiers sur mesure. Son produit, intermédiaire entre un progiciel et un développement spécifique, est un assemblage de briques applicatives, baptisées «IdéAPPS», rendues interopérables grâce à un socle technologique qui vient s’interfacer sur le système d’information du client. «Nous venons en surcouche d’un système existant, quel qu’il soit, explique Michaël Lalande. Nous comblons les trous dans la raquette».

Lauréat du Challenge Big Data, lancé par l’Etat et la Métropole de Montpellier, Idéalys déploie son savoir-faire dans le domaine de la ville intelligente. Son premier marché lui a été confié par TaM, la société de transport de Montpellier Méditerranée Métropole. «TaM nous a fait confiance alors que nous n’avions qu’un mois et demi d’existence, s’enthousiasme Michaël Lalande. La solution que nous avons développée ensemble est unique. C’est un socle technologique évolutif qui permettra à la fois de détecter les non conformités au regard des critères qualité des différentes DSP (transports collectifs, Vélomagg, stationnement), d’intégrer les signalements des clients, de piloter les actions d’amélioration, de planifier les interventions de maintenance, etc».

Idéalys a également conçu un outil de pilotage des délégations de service public à l’intention des collectivités. Elle se positionne aujourd’hui sur le créneau du smartbuilding en proposant aux promoteurs un portail de services destiné aux résidents d’un immeuble ou d’un quartier. «Nous bénéficions ici d’un accompagnement et d’une proximité avec les élus qu’on ne trouve pas à Marseille ou à Lyon, souligne souligne Michaël Lalande. Nous sommes choyés, chouchoutés. Je suis convaincu que c’est un élément de succès. Il y a à Montpellier un environnement propice à la créativité qui donne envie de se bagarrer».

En savoir plus :

- Idealys
- Montpellier French Tech
- Créer son entreprise à Montpellier
- La Cité Intelligente

 

mardi, 13 Septembre, 2016

Partager cet article