Montpellier SupAgro et Yncréa Méditerranée signent une convention de partenariat

Anne-Lucie Wack, directrice générale de Montpellier SupAgro et Didier Goguenheim, directeur général d’Yncréa Méditerranée ont souhaité définir dans un accord, qu'ils ont signé le 7 juillet dernier sur le campus de la Gaillarde à Montpellier, leurs engagements réciproques en matière de collaboration en s’appuyant entre autres, sur les chaires d’entreprises AgroTIC et loT (Internet of Things, Internet des objets).

Ces deux chaires créées en novembre 2016 sont portées par des objectifs communs dans le domaine du numérique. Conclue pour une durée de trois ans, cette convention cadre entrera en vigueur dès sa signature.

La convergence d’intérêts entre les deux établissements pour le numérique et la possibilité de développer au travers de leurs chaires des synergies ont conduit les deux établissements à envisager leurs actions communes sur trois axes principaux :

- La formation (développement d’enseignements, stages, encadrement de thèses…),
- La recherche et le développement (réalisation d’activités communes, réalisation de prestations…),
- Le déploiement à l’international.

La chaire AgroTIC portée par Montpellier SupAgro, Bordeaux Sciences Agro et Irstea a pour objectif principal de promouvoir la diffusion des technologies numériques pour l’agriculture et leur interopérabilité, en créant un lien étroit entre la formation, la recherche et les entreprises.

Elle a vocation à :
- diffuser, échanger les connaissances autour de l’agriculture numérique (organisation de séminaires et conférences, création d’un observatoire des usages du numérique agricole, identification des besoins de formation des professionnels de l’agriculture…),
- explorer le potentiel de technologies émergentes (études d’opportunités technologiques, défis étudiants,…),
- identifier des compétences pour des partenariats à construire avec des laboratoires, d’autres entreprises ou de nouveaux collaborateurs (cartographie des laboratoires de recherche européens, bourse entrepreneuriat,…).

Yncréa Méditerranée s’est dotée d’une chaire dédiée aux objets connectés afin de fédérer les activités à tous les niveaux de la chaîne de valeurs, de la conception aux usages, mais aussi de répondre aux nouveaux défis technologiques et sociétaux. La chaire IoT vise à créer une émulation entre les différents acteurs (partenaires industriels, étudiants, enseignants-chercheurs des écoles, centres de recherche) et à mettre à disposition l’ensemble des ressources pour travailler sur des projets viables et au coeur des problématiques du marché. Les cycles de formation alliant numérique et biologie, lancés sur les sites d’Yncréa Méditerranée à l’ISEN Toulon et Yncréa Nîmes, permettent déjà d’imaginer les synergies possibles entre les deux établissements.

Un groupe de travail composé de quatre personnes dont les deux responsables des chaires (Léo Pichon, responsable de la chaire AgroTIC et Stéphane Vera, responsable de la chaire IoT) seront chargés de piloter cet accord cadre.

Contacts presse - Montpellier SupAgro - Ghyslaine Besançon : 04.99.61.27.30 / 06.66.00.05.69
Yncréa Méditerranée - Aurélie Demeulemeester : 04.94.03.89.94 / 06.19.31.07.22

jeudi, 14 Septembre, 2017

Partager cet article