Des données ouvertes à tous

Depuis juillet 2012, Montpellier Méditerranée Métropole vous ouvre ses données numériques via son site Open Data.
La mise à disposition gratuite de ces données numériques doit permettre à des entrepreneurs, à des associations ou à des citoyens de créer de nouveaux services ou des applications innovantes. Quatre communes pilotes (Castelnau-le-Lez, Castries, Cournonterral et Le Crès) contribuent elles aussi à nourrir le portail Open Data. Six autres sont en passe de les rejoindre.
La métropole apporte également son aide aux entreprises désireuses de s’emparer de ce nouvel outil.

Une nouvelle plateforme dédiée au développement

Le site Open Data contient aujourd’hui principalement des données cartographiques (limites administratives des territoires, implantation des bâtiments et équipements publics, population, réseaux de transports…).
La métropole s’apprête à enrichir cette offre.
La plateforme Open Data mise en ligne en 2013 propose un plus large éventail de données brutes, avec notamment des données transports, les plus demandées. Il offre en outre aux développeurs potentiels des interfaces de programmation et des possibilités d’interrogation en temps réel.

De l’Open Data à l’open innovation

Montpellier Méditerranée Métropole a engagé fin 2012 avec IBM, les Universités Montpellier 1 et 2 et l’IDATE une démarche de recherche et développement sur le thème de la cité intelligente. Cette expérimentation, localisée sur le territoire de l’EcoCité, aura pour socle une plateforme collaborative développée par IBM. Cet outil sera lui aussi mis à disposition des entreprises locales.
Il se distinguera de la plateforme Open Data par l’étendue des données proposées par les possibilités de développement qui leur seront associées.
La future plateforme offrira en effet la totalité des données issues du territoire, qu’elles émanent de collectivités publiques ou d’opérateurs de réseau (TaM, Veolia Environnement, EDF…). En outre, alors que la plateforme Open Data livre des données brutes, la plateforme collaborative fournira aux entreprises des données enrichies, brassés par les logiciels d’IBM.
Provenant de sources de diverses natures, traitées avec des moteurs prédictifs, ces données seront rendues « intelligentes ». Elles permettront, par exemple, de calculer un temps de parcours pour se rendre d’un point à un autre de Montpellier Méditerranée Métropole en tenant compte de la circulation. Ou d’annoncer les risques d’inondation liés à un épisode pluvieux. Ou encore de fournir à une entreprise de transports rapides une prévision des encombrements dans l’heure à venir.
Vecteur d’innovation, le projet de cité intelligente est aussi un levier de développement économique : il vous fournira un champ d’expérimentation pour développer et tester de nouveaux services qui pourront ensuite être valorisés sur d’autres territoires.

Partager cet article