Toutes les actualités

Montpellier Discovery, un jeu de piste pour explorer la ville en réalité augmentée

Information mise à jour le 19/10/18

Core Scope a sorti en septembre un jeu de piste à travers le patrimoine de Montpellier, enrichi par la réalité augmentée. Fondé par des étudiants, le jeune studio a déjà collaboré avec l’université Paul-Valéry et l’Opéra Comédie.

De gauche à droite : la game designer Capucine Nicolas, la programmeuse Marie Marquet et la chargée de com Ophélie Mourier, du studio Core Scope, sur le parcours «famille» de Montpellier Discovery, au Jardin des Plantes de Montpellier ®E.Hannoteaux

De gauche à droite : la game designer Capucine Nicolas, la programmeuse Marie Marquet et la chargée de com Ophélie Mourier, du studio Core Scope, sur le parcours «famille» de Montpellier Discovery, au Jardin des Plantes de Montpellier ®E.Hannoteaux

Sortie mi-septembre, l’application mobile gratuite Montpellier Discovery plonge les joueurs dans l’histoire médiévale de la cité, durant une épidémie de peste, à travers un jeu de piste grandeur nature. D’énigme en énigme, chacun arpente avec son smartphone le riche patrimoine de l’Ecusson. Première originalité : l’application contient une bonne dose de réalité augmentée.

« Cette technologie nous parle, justifie Marie Marquet, présidente de l’association éditrice Core Scope. On a tous joué à Pokémon Go ! »

Deux parcours sont proposés, dans l’Ecusson pour les jeunes adultes, dans le Jardin des Plantes pour les familles.

Seconde originalité : Montpellier Discovery est l’œuvre d’un groupe d’étudiants qui a fondé début 2018 l’association Core Scope. Celle-ci a remporté en mars le Prix de l’innovation numérique du challenge “Transforme ta région“, lancé par l’université Paul-Valéry Montpellier 3 avec le pôle étudiant pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat Pepite-LR, dont la métropole de Montpellier est partenaire.

Dans les coulisses de l’Opéra Comédie

Aujourd’hui, Core Scope réunit huit étudiants et jeunes professionnels du développement, du game design, du graphisme, de la programmation et de la communication, dont trois ont le statut d’étudiants-entrepreneurs.

« Nous sommes quasiment tous issus de la licence pro Métiers du jeu vidéo de l’université Paul-Valéry », précise Marie Marquet, en Master cette année. Le jeune studio poursuit ses créations et réalise des opérations pour des partenaires. « Nous aimerions en faire pour les villes de la métropole », lance la présidente.

L’association a déjà mis au point un plan en réalité augmentée pour se repérer dans le campus de l’université Paul-Valéry et, avec cette même technologie, entraîne les curieux dans l’exploration des coulisses de l'Opéra Comédie.
Il y a 0 commentaire sur cette page