Toutes les actualités

Lancement du Mas numérique : L’Innovation à foison

Information mise à jour le 20/06/18

Porté par Montpellier SupAgro, en lien avec la French Tech Montpellier et son réseau thématique #FoodTech, le Mas numérique a ouvert ses portes le 12 octobre 2017 sur la commune de Villeneuve lès Maguelone. Sur le remarquable Domaine du Chapitre, avec son environnement viticole et touristique, les entreprises de l’agriculture numérique proposeront des démonstrations de solutions innovantes et opérationnelles commercialisées pour l’agriculture .

Dans un même lieu il sera désormais possible pour l’ensemble des acteurs de l’agronomie, de s’informer, de se former, d’identifier et d’anticiper l’évolution du numérique dans leur secteur d’activité de manière concrète et opérationnelle.
L’un des grands atouts de ce projet est de permettre de regrouper des savoirs et des compétences complémentaires en lien avec l’innovation et l’agronomie, aussi bien pour développer de nouveaux enseignement que pour challenger la recherche et l’entrepreneuriat avec des questions soulevées au Mas numérique. Cette dynamique portée par Montpellier SupAgro est en parfaite adéquation avec les grands axes de la politique agroécologique et alimentaire déployée par Montpellier Méditerranée Métropole sur son territoire.
Avec l’ouverture de ce nouveau chapitre dans le domaine des AgroTIC, c’est tout un écosystème local et un réseau d’acteurs de la foodtech qui va pouvoir bénéficier des activités du Mas numérique : «Mobiliser les entreprises innovantes, les enseignants du supérieur et des filières technique et agricole, avec les professionnels agricoles, ne peut que favoriser l’éclosion de nouvelles collaborations pour répondre aux enjeux de ces filières» nous explique Thomas Crestey, responsable du Mas numérique et ingénieur pédagogique AgroTIC à Montpellier SupAgro.
Le Mas numérique est ainsi un site privilégié pour l’accompagnement des professionnels agricoles sur lequel la double compétence en agronomie et numérique des enseignants de SupAgro peuvent être mobilisées, chacun d’entre eux étant spécialiste d’une technologie particulière.
Le lancement officiel des activités proposées au Mas numérique, illustre parfaitement la richesse et la diversité des acteurs et du savoir-faire local. Thomas Crestey souligne «le rôle essentiel joué par «SupAgro Fondation» pour que le Mas Numérique voit le jour».
Le projet est soutenu dès à présent par 14 entreprises, dont SMAG, startup fondée par 4 jeunes diplomés de SupAgro, dont l’ambition est de devenir le champion français du «Big Data agricole», mais également Vivelys, ITK et Pera-Pellenc (Groupe Pellenc). Thomas Crestey est enthousiaste à l’idée que d’autres entreprises rejoignent la dynamique du Mas numérique. «Cela permettra de compléter le savoir-faire collectif actuel et ainsi favoriser l’ouverture de nos démonstrations de solutions innovantes sur d’autres compétences, d’autres atouts dont pourraient bénéficier les acteurs de l’agronomie».
Le Mas numérique dispose d’un environnement favorable, au cœur de la plus grande communauté scientifique mondiale en agriculture, alimentation, biodiversité et environnement, avec ses 2 700 chercheurs et enseignants et ses 15 organismes de recherche internationaux. La création de ce lieu unique, sur un territoire dont 33 % est dédié à l’agriculture, et où son développement économique est fondé sur l’innovation, est une véritable opportunité pour les entreprises intégrées au réseau thématique de la foodtech.
Le site, situé au cœur de la première région viticole mondiale, sera également un formidable dispositif de visite et de formations initiales et continues, en accueillant entre autres étudiants et professionnels de l’agriculture sur des parcours de visites thématiques.

En savoir plus :
- Mas numérique- Vidéo Domaine du Chapitre- Supagro- Supagro Fondation- Intégrer les réseaux agronomie- Montpellier French Tech