Toutes les actualités

Vivre en grandeur NATURE le « Mois de la Transition agroécologique »

Information mise à jour le 20/06/18

Du 1er septembre au 1er octobre 2017, c’est la 2e édition du «Mois de la Transition agroécologique», organisée par Montpellier Méditerranée Métropole et ses partenaires. Les communes de la métropole s’associent à la nouvelle édition pour vous faire vivre l’agroécologie en grandeur nature, découvrir les acteurs du territoire dans ce domaine et les actions mises en place pour mieux produire et mieux consommer.

Le programme, toujours plus dense et passionnant, s’invite cette fois-ci au-delà du territoire métropolitain, notamment à Teyran, Gignac, Tressan, etc. Spectacles, projections-débats, visites de lieux emblématiques, ateliers-découvertes, séminaires, découvertes de marchés des producteurs de pays… les événements se succèdent avec, à venir, plus d’une vingtaine d’événements comme la «Fête des possibles» organisée par les membres du Collectif national de la Transition Citoyenne et Alternatiba Montpellier, le samedi 23 septembre sur l’Esplanade Charles de Gaulle, ou encore le forum de participation citoyenne organisé le samedi 30 septembre sur l’espace Jacques 1er d’Aragon, à Montpellier. En tout et pour tout, une cinquantaine d’événements sont organisés pendant le mois.
L’agro écologie, pilier central de la politique territorial de la métropole
«L'agro écologie et l'alimentation constituent l'un des piliers de développement de Montpellier Méditerranée Métropole», souligne Philippe Saurel, président de Montpellier Méditerranée Métropole et maire de la Ville de Montpellier. «Cela traduit une volonté forte : devenir un territoire de pratiques agricoles innovantes et durables afin de produire une alimentation saine, accessible à tous (…) Un choix qui compte pour préserver la terre, la qualité de vie et la santé des populations actuelles et à venir».
Et c’est là toute l’ambition de la politique agroécologique et alimentaire portée par la métropole qui affiche 5 objectifs principaux :
- offrir une alimentation saine et locale au plus grand nombre,- soutenir l’économie et l’emploi agricole et agroalimentaire,- préserver le patrimoine paysager et les ressources naturelles,- limiter les émissions de gaz à effet de serre et s’adapter face au changement climatique,- favoriser la cohésion sociale, en soignant le lien avec la nature, les liens entre ville et campagne.
En savoir plus :
- Programme complet- Intégrer les réseaux agronomie