La Cité Intelligente en vidéo : présentation

 La Cité intelligente : défis et apports

La  démarche  Cité  intelligente  est  un  moyen  au  service  du  projet  de  territoire  dont  les  finalités sont  économiques,  environnementales,  sociales,  et  citoyennes.
Elle  vise  à  imaginer  de  nouveaux  services  urbains  et  à  stimuler l’économie par l’innovation

A travers la Cité Intelligente, Montpellier Méditerranée Métropole entend remplir trois objectifs prioritaires et complémentaires : soutenir le développement économique, mieux coordonnées et optimiser les différents services urbains, impliquer les citoyens du territoire pour dessiner les contours de la ville durable.

La notion de BigData s’inscrit au cœur du projet de Montpellier : convergence, croisement de données et mutualisation des informations pour faire émerger de nouvelles solutions pour de nouveaux défis :

  • Pour le citoyen, l’usager et le consommateur
  • Pour l’économie locale
  • Pour l’attractivité du territoire
  • Pour le positionnement international de la Métropole de Montpellier
  • Pour accompagner les changements de notre société

===> Découvrez en vidéo 3 applications développées dans le cadre de la Cité Intelligente : le quartier Eureka, La Mantilla et EMMA

 

 

L’EcoCité, laboratoire de la cité intelligente

Lauréate du Plan Ville Durable, initié par l’Etat en 2009 pour faire émerger un nouveau modèle de développement urbain. L'EcoCité s'étend de Montpellier à la mer. Ce territoire offre un immense laboratoire vivant où se concentre l'ensemble des problématiques de la Cité intelligente.
Un écosystème complet est mis en place, basé sur une plate-forme de données collaborative.

L’Ecocité : un double objectif 

Inventer de nouveaux services via le partage de données et favoriser la croissance économique par l’innovation.

S’étendant sur 2 500 hectares qui relient Castelnau-le-Lez à la mer en traversant Montpellier, Lattes et Pérols, l’espace concentre toutes les grandes problématiques urbaines : transports (avec les lignes de tramway 1 et 3 et la future gare TGV), énergies (avec des expérimentations engagées à l’échelle d’îlots urbains), santé (le projet Eureka à Castelnau-le-Lez et le pôle autonomie santé à Lattes), inondations (avec la vallée du Lez), logements et commerces (avec l’ambitieux projet de restructuration de l’avenue de la Mer), activités tertiaires.

En savoir plus

 

La Cité Intelligente : les principes fondateurs

- Une  politique  publique  structurée  de  la  donnée  urbaine, véritable projet d’administration,

- Une construction  de  manière  partenariale  et  collaborative  qui  s’appuie  sur  de nouvelles formes de gouvernance publique/privée,

- Aucune dépendance technologique avec une plateforme urbaine TIC non propriétaire, ouverte et interopérable comme le préconise la Commission Européenne,

- La plateforme urbaine sera facilement accessible d’un point de vue technique pour les acteurs économiques,

- Un mode participatif citoyen encouragé

- L’architecture de la ville intelligente repose sur quatre strates et domaines d’activité qui s’inscrivent résolument dans la dynamique French Tech :

           * la capture des données pour développer des capacités de monitoring urbain,
           * la remontée de données, par une gestion publique des réseaux,
           * la strate numérique avec l’entrepôt et le traitement de données, avec un pilotage assuré par la Métropole
           * la mise à disposition de données pour générer de nouveaux services urbains, en faveur du développement économique, de l’inclusion sociale et de l’attractivité du territoire

 

La Cité Intelligente : les services

La Cité intelligente, ce sont des services urbains innovants soit directement maîtrisés par la collectivité (régie, prestations, DSP...), soit initiés ou accompagnés par elle ou bien développés grâce à la mise à disposition des données.

1. Quartier Eureka : Services Santé du portail My Eureka orientés Bien vieillir

2. La Mantilla

3. EMMA, un espace multimodal avec billettique combinée à destination des usagers piloté par la

4. Les services des « Challenge Big Data », développés par les start up du BIC de Montpellier.

 

Le Challenge BigData

En mai 2014, l’Etat a lancé le Challenge Big Data,  pour inciter les entreprises à exploiter des données mises à leur disposition afin de développer des solutions technologiques, des usages ou services novateurs et des modèles économiques adaptés à la Cité Intelligente. Au printemps 2015, les métropoles de Montpellier et Rennes, avec le concours du pôle de compétitivité Images & Réseaux, ainsi que de leurs partenaires respectifs, IBM et Dassault Systèmes, ont été chargées de sélectionner des « Challenges » dans différents domaines. Révélés en octobre, les candidats ont 6 à 9 mois pour développer des applications et services innovants.

Parmi les 8 projets sélectionnés, 4 sont issus de Montpellier : Faciligo, Water Brain, Smart Flow For The City et NOAM.

En savoir plus

 

Le Challenge numérique

En savoir plus

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager cet article