Toutes les actualités

Cap sur une politique alimentaire urbaine durable

Information mise à jour le 04/09/19

La chaire Unesco Alimentations du monde de Montpellier SupAgro et du Cirad a lancé Surfood, un programme de recherches sur les systèmes alimentaires urbains durables, en partenariat avec Montpellier Méditerranée Métropole.

Nicolas Bricas, chercheur au Cirad, directeur de la Chaire Unesco Alimentations du monde à Montpellier
Depuis 2012, une équipe pluridisciplinaire d’enseignants et chercheurs du Cirad, de l’Inra et de Supagro planche sur les moyens de développer des systèmes alimentaires durables en ville. Intitulé Surfood, ce programme de recherches s’intéresse notamment « aux relations entre le paysage alimentaire – où sont les magasins, comment se fait l’approvisionnement, comment on se déplace – et les habitudes alimentaires des habitants (projet Foodscape) », résume Nicolas Bricas, chercheur au Cirad, directeur de la Chaire Unesco Alimentations du monde à Montpellier, une des seules sur ce thème au niveau international.

Par exemple, vivre à proximité de magasins diversifiés, commander sa nourriture sur internet ou avoir accès à des jardins a-t-il des effets sur la qualité nutritionnelle de l’alimentation ? C’est l’objet d’une enquête en ligne lancée en juin et ouverte jusqu’en décembre 2018 : www.etude-montpanier.com. Elle vise à identifier les habitudes alimentaires d’au moins 500 habitants du Grand Montpellier et à recueillir leurs tickets de caisse pendant un mois.

Magasins coopératifs

« Le paysage alimentaire des villes change rapidement », observe le chercheur. Les supermarchés reviennent dans les quartiers, la livraison à domicile se développe, des modes de distribution alternatifs se multiplient, tels que les magasins coopératifs.

« Il est important pour une métropole d’en évaluer les conséquences sur les populations à faible pouvoir d’achat, sur la nutrition, l’environnement ou les emplois », note Nicolas Bricas.

Des questions fondamentales pour Montpellier Méditerranée Métropole dont la politique agroécologique et alimentaire est accompagnée par la Chaire Unesco. « Nous sommes en lien permanent avec la métropole de Montpellier pour que cette recherche soit la plus utile possible à sa politique urbanistique, et au-delà, à celle des villes en général. »

En savoir plus

Il y a 0 commentaire sur cette page