Toutes les actualités

Grâce à Vik, Wefight brise la solitude face à la maladie

Information mise à jour le 23/11/20

La startup a conçu un compagnon virtuel sous la forme d’application mobile, qui améliore le quotidien des patients atteints de maladies chroniques ou de cancers. Face au succès, elle étend les fonctionnalités de sa solution et l’internationalise.

Photo des co-fondateurs de WeFight, Pierre Nectoux et Benoît Brouard @pierre_bruynooghe

Pierre Nectoux et Benoît Brouard co-fondateurs de WeFight@pierre_bruynooghe

Vik, le compagnon qui a réponse à tout. Wefight l’a conçu, en partant d’un constat : les personnes atteintes de maladies chroniques et de cancers sont très souvent désarmées dans la gestion de leur quotidien. Comment parler de sa maladie à ses proches ? Comment l’annoncer dans son environnement professionnel ? Quelles démarches administratives engager ? Comment gérer ses relations intimes ? Les questions ne manquent pas ; elles ne concernent pas que les traitements et les soins et, pour certaines, les plus délicates, les personnes n’osent parfois pas les poser.

Bien plus qu’une interface conversationnelle

C’est tout l’intérêt de Vik. Développé pour briser la solitude face à la maladie, ce compagnon virtuel est bien plus qu’une interface conversationnelle. S’il s’articule certes autour d’algorithmes d’Intelligence artificielle et de bases de données, il va toutefois beaucoup plus loin, en étant configuré pour comprendre les questions spécifiques des patients, pour chaque maladie chronique. Ce travail associe à chaque fois des experts, des médecins, des associations de patients, etc. Ce qui enrichit les bases de données de ressources documentaires fiables et permet d’accroître la pertinence des réponses fournies.

Plus de 30 maladies ciblées

Porté sur IOS, Android, Facebook Messenger et sur le site de Wefight, Vik est actuellement disponible pour les patients atteints du cancer du sein, du cancer du poumon, du cancer de l’ovaire, d’asthme, de migraine ou de dépression. Depuis fin octobre, une version de Vik est cette fois dédiée à la dermatite atopique.

« Notre objectif est d’étendre les fonctionnalités de notre compagnon à plus de 30 maladies chroniques », annonce Benoît Brouard, l’un des deux cofondateurs de Wefight, avec Pierre Nectoux.

Prochaine étape : le lancement de Vik cancer de la prostate.

Nouvelle levée de fonds en vue

Accompagnée par le BIC de Montpellier, la startup enregistre une croissance exponentielle depuis sa création en 2017. Lauréate en juin 2020 du Next French Healthcare organisé par Business France et Bpifrance, elle revendique près de 200 000 utilisateurs en France. À présent, elle se lance à l’international. Vik Asthme est ainsi décliné en Allemagne, au Canada, en Espagne et en Italie. Pour accompagner ses développements, Wefight continue donc de recruter.

« Nous serons plus de 30 à la fin de 2020 », chiffre Benoît Brouard qui veille à la cohésion de ses équipes et au maintien de l’esprit d’entreprise. « Nous avons une éthique et une vocation sociale que chacun de nous partage dans l’entreprise », insiste-t-il.

Il y a 0 commentaire sur cette page