Toutes les actualités

La Halle Tropisme, un écosystème pour les entrepreneurs culturels

Information mise à jour le 26/09/18 Par Marielle Rossignol

La Halle Tropisme ouvrira ses portes en janvier 2019. Elle accueillera, sur le site de l'ancienne EAI, une communauté active de 200 entrepreneurs culturels. En octobre, elle préfigurera son futur restaurant autour de 5 rendez-vous gourmands.

La Halle Tropisme de nuit - Photo © Marielle Rossignol

La Halle Tropisme de nuit - Photo © Marielle Rossignol

Y travailleront au quotidien des acteurs des secteurs suivants : spectacle vivant, jeu vidéo, audiovisuel, impression 3D, web, patrimoine, design, graphisme, illustration, photographie, publicité, communication, food, architecture, urbanisme, paysagisme, journalisme, traduction, édition, médiation, sciences...

En plus des services classiques de location de bureaux, la Halle Tropisme proposera aux résidents : un accès à des salles de réunion et de formation (4 salles et 4 box), une programmation pro avec des rendez-vous pour booster et parler de ses projets, un espace bien-être au travail pour optimiser son temps. Il sera également possible de privatiser des espaces pour organiser des séminaires d'entreprise, soirées, événements.

Aujourd'hui, 80% des bureaux sont déjà loués à 115 résidents. Il est encore possible de rejoindre l'écosystème de la Halle Tropisme en louant un bureau privatif ou une place en open-space. Plus d'infos : http://offre.tropisme.coop/

Une levée de fonds réussie

Le lancement de la Halle Tropisme est financé intégralement par une levée de fonds réalisée en 2018 auprès de trois fonds d'investissement à impact social (NovESS - Le Fonds ESS / Caisse des dépôts et consignations / INCO Investissement) et un partenaire économique (SMart Belgique) pour un montant global de 1 400 000 €.

Des partenaires locaux s'impliquent également dans le projet (ESMA, école supérieure des métiers artistiques / Radioact / Montpellier Méditerranée Métropole / Airdie France Active / Union Régionale des SCOP / Socoden / IéS, coopérative régionale de financement solidaire...) via des apports techniques ou en capital.
Il y a 0 commentaire sur cette page