Toutes les actualités

La Métropole de Montpellier, une terre de vins à découvrir sans modération

Information mise à jour le 29/04/21

Montpellier Méditerranée Métropole lance une vaste étude afin de mettre en valeur son patrimoine et son offre œnotouristique, en y associant les acteurs de son territoire. Zoom sur cette étude plus que d'actualité en cette période de crise.

La Métropole de Montpellier, une terre de vins à découvrir sans modération
La métropole de Montpellier, une terre de vins à préserver et à valoriser. Si l’histoire de son territoire est indissociable de la culture de la vigne, sa filière et son offre œnotouristiques ne sont pas suffisamment mises en valeur. C’est pour y remédier que Montpellier Méditerranée Métropole vient de lancer une vaste étude, dont l’objectif de structurer sa stratégie œnotouristique.
 
Confiée au cabinet Atout Terroir, elle comporte quatre phases : dresser l’état des lieux et les enjeux, définir des orientations stratégiques, élaborer un plan d’action et, enfin, bâtir le dossier de candidature de la Métropole au label national Vignobles & Découvertes, qui sera déposé en décembre prochain. À chacune de ces étapes, la démarche associera l’ensemble des acteurs concernés du territoire métropolitain. Car elle leur est dédiée.

« La richesse et la diversité de notre patrimoine viticole sont méconnues du plus grand nombre. Or, nous avons une culture ancestrale, une identité à part entière et un territoire ancré dans une dynamique de productions de qualité », explique Cyril Meunier, le vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole, délégué au Tourisme, à l'Attractivité et aux Congrès.

Atout Terroir fera l’inventaire des lieux emblématiques, de l’offre œnotouristique et des acteurs, allant des vignerons aux agences réceptives, centres de formation, cavistes, etc. Les haltes éducatives et gustatives ne manquent pas, entre les 60 exploitations vigneronnes et caves, les sites incontournables au rang desquels le premier Jardin botanique de France, le plus grand conservatoire mondial des cépages, le vignoble expérimental de Pierre Galet,  la sculpture de Georges Foëx à l’école d’Agriculture, la cathédrale Saint-Pierre que l’évêque Cabrières avait ouverte aux viticulteurs grévistes lors de la révolte de 1907.
 
S’ajoutent les châteaux viticoles appelés "Folies", et les grands personnages : Arnaud de Villeneuve, créateur de l’alambic et découvreur du mutage ; Jules-Émile Planchon, Jean-Antoine Chaptal, père de la chaptalisation… L’histoire de la vigne et du vin imprègne le territoire de la métropole. Encore aujourd'hui, le pôle de recherche agronomique de Montpellier est le deuxième plus important au monde.
 

« Depuis toujours, notre territoire s’inscrit dans le souci du vivant, avec une particularité : sa mosaïque d’écosystèmes qui en fait un sport de la biodiversité », complète Isabelle Touzard, vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole et Directrice adjointe de L’Institut Agro | Montpellier SupAgro.

 
Le profil culturel de la destination œnotouristique métropolitaine sera donc dessiné sur la base de cette dynamique porteuse d’avenir. Les besoins des acteurs seront pris en compte, dans le cadre de questionnaires et d’ateliers qui s’échelonneront jusqu’en décembre.

« Chacun pourra apporter sa contribution à l’étude, pour détecter quels sont nos dénominateurs communs », souligne Cyril Meunier.

Ce travail servira notamment à définir l’identité oenotouristique de la destination métropolitaine, mais aussi à créer des circuits et des offres adaptées à un public jeune et familial. Un plan d’actions sur trois ans sera alors élaboré afin de faire du territoire de la métropole une terre de vins à découvrir sans modération. D’où la candidature au label Vignobles & Découvertes qui parachèvera l’étude menée par Atout Terroir. Montpellier Méditerranée Métropole en sait gré à ses vins.

Retour sur le lancement de l'étude en vidéo

Il y a 0 commentaire sur cette page