Toutes les actualités

Le studio de jeux vidéo Smart Tale s’installe à Montpellier

Information mise à jour le 14/06/21

Attirée par l’écosystème montpelliérain du jeu vidéo, la société quitte Arles pour emménager dans l’Hôtel d’Entreprise du Millénaire où elle prévoit de doubler ses effectifs.

Visuel Smart Tale
La Métropole de Montpellier, terre d’accueil des studios de jeux vidéo. Après les installations d’Artisan Studios et de Fireplace Games, c’est au tour de Smart Tale. Le studio a décidé de quitter Arles pour s’implanter dans l’Hôtel d’Entreprise du Millénaire où il prendra la suite de Fortiche Animation, dont les plateaux sont transférés vers de nouveaux locaux dans le parc d’activité voisin de la Pompignane.

Développer ses propres jeux

C’est une belle arrivée, une de plus. Créé en 2016 par Charles Martini et Jonathan Marin, Smart Tale écrit, en s’implantant à Montpellier, une nouvelle page de sa jeune histoire.  Jusque-là, il se contentait de développer des jeux pour le compte d’autres studios, en particulier Eden Games et Microids.
 
Mais aujourd’hui, il veut franchir un palier.

« Nous devons grandir pour à la fois faire face à tous les projets que nous avons signés et développer nos propres jeux », détaille Charles Martini, dont la société a bénéficié d’une aide de 190 000 € de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée pour soutenir sa diversification.

Montpellier, vivier de talents

La société prendra ses nouveaux quartiers en septembre 2021. Pour son accueil, Montpellier était, souligne-t-il, la mieux placée :

« C’est un bastion du jeu vidéo et l’accompagnement qui est proposé sur place aux studios est particulièrement performant. En outre, le vivier montpelliérain nous permettra de recruter les profils seniors, dont nous avons besoin. »

Une dizaine d’embauches sont prévues d’ici fin 2021. Elle recherche, notamment, des développeurs confirmés et un directeur artistique. L’objectif, d’ici trois ans, est de porter de 25 à 50 collaborateurs l’effectif du studio.

Une mobilisation exemplaire

Pour son installation, tout est allé très vite. Le service Implantation des entreprises de la Métropole de Montpellier s’est chargé de trouver les locaux. Dans le même temps, le BIC de Montpellier s’est mobilisé en vue d’accueillir en préincubation la société que Smart Tale a décidé créer pour se placer sur le marché des jeux de plateau en réalité augmenté.

« Dès que nous avons décidé de venir à Montpellier, tous les services se sont mis en marche pour répondre à nos besoins », salue Charles Martini.

Il y a 0 commentaire sur cette page