Toutes les actualités

Med Vallée, retour sur une première étape constructive

Information mise à jour le 26/01/22

La démarche de co-construction de Med Vallée, pôle à vocation mondiale, dédié à la santé globale, avance. Voilà ce qui ressort de la restitution des travaux menés dans le cadre des six premiers ateliers de la Fabrik.

Med Vallée, retour sur une première étape constructive ©3M
Med Vallée, une première étape est franchie. Le 18 janvier, la Métropole de Montpellier, a restitué la synthèse des attentes exprimées et des propositions avancées dans le cadre des six premiers ateliers de La FabriK Med Vallée mis en place pour co-construire ce nouveau pôle.  Et preuve de l’engouement suscité par le projet : près de 190 personnes ont participé à cette séquence digitalisée de restitution.
 
Med Vallée a vocation à faire de la métropole de Montpellier un pôle de classe mondiale en matière de santé, d'environnement, d'alimentation et de bien-vivre, autant de filières d’excellence qu’abrite son territoire. Et, pour le bâtir, Montpellier Méditerranée Métropole a fait le choix d’associer l’ensemble des parties prenantes au projet, chercheurs, universitaires, acteurs économiques et représentants d’institutions, avec le soutien des co-fondateurs : l’État et la Région Occitanie.

La Fabrik Med Vallée a été mise sur pied et chacun des six premiers ateliers qui la composaient a été chargé d’un thème à traiter : synergies et intelligence collective ; enseignement supérieur et recherche ; création et développement des entreprises ; foncier et immobilier ; talents, emplois et compétences, métiers de demain et rayonnement national et international.       
 
Ces ateliers se sont tenus du 7 au 16 décembre.

« Plus de 250 personnes y ont participé. Ce qui traduit une belle mobilisation autour de Med Vallée », a salué Hind Emad, la vice-présidente de la Métropole déléguée au développement économique et au numérique.

L’objectif était de « mettre l’ensemble des acteurs en action ». Défi relevé. Car la volonté de créer des synergies est largement partagée, a rappelé Mélanie Broin, la directrice d’Agropolis International, lors de la synthèse de l’atelier 1, d’où sont ressorties notamment les propositions d’une part de dresser un inventaire exhaustif des acteurs impliqués dans les thématiques portées par Med Vallée et d’autre part de créer une plateforme d’échanges afin de les mettre en lien.
 
Gaspard Lépine, le responsable des partenariats de l’I-site MUSE – Université de Montpellier, a ajouté, au titre des propositions faites dans le cadre de l’atelier 2, la volonté de favoriser les transferts de technologies « par incitation en direction des chercheurs » et la création de réseaux de recherche interdisciplinaires.
 
Des ateliers 3 et 4, une même proposition est ressortie : celle d’étoffer l’offre d’hébergement et d’accueil d’entreprises, ont noté leurs rapporteurs respectifs, Karine Puget, la PDG de Genepep, et Antoine Pierre, le responsable du business development de la société MedXCell. Enfin, proposition commune aux ateliers 5 et 6, celle de développer la marque Med Vallée, à la fois pour attirer les talents et rayonner en France comme à l’international, ont complété Lionel Torres, le directeur de Polytech Montpellier, et Anne Baraillé-Combe, la responsable du Département Export Multisectoriel de l’agence AD’OCC.

Ces travaux ont permis d’aboutir à la proposition de 5 axes stratégiques qui feront l’objet des prochains ateliers La FabriK Med Vallée : une communauté labellisée ; un accélérateur de croissance et de développement ; l’innovation comme ADN ; ville et territoire démonstratifs et le rayonnement national et international.

« Ils pourraient ainsi constituer la colonne vertébrale de la stratégie Med Vallée », a expliqué Josick Paoli, la directrice de la stratégie de Med Vallée.

Ces nouveaux ateliers se dérouleront du 8 au 17 février, l’objectif étant de présenter au printemps prochain la stratégie et le plan d’actions de Med Vallée dont l’ambition est d’être un vecteur de création de richesses et d’emplois sur le territoire.

L’utilité sociale au service du territoire, en plus de l’innovation en matière de santé globale, voilà une autre des priorités qu’a fixée Montpellier Méditerranée Métropole. Les emplois suscités par la dynamique Med Vallée ne s’adresseront pas qu’aux profils les plus qualifiés.

« Elle bénéficiera à tous, quels que soit les niveaux de formation, y compris à ceux qui sont les plus éloignés de l’emploi », conclut Hind Emad.   

 

En savoir plus

Il y a 0 commentaire sur cette page