Toutes les actualités

À Montpellier, chercheurs et entrepreneurs en synergie pour dynamiser la santé

Information mise à jour le 05/12/18 Par Permanence MELIES BUSINESS ANGELS

MELIES Business Angels et le Crédit Agricole du Languedoc ont organisé une table ronde sur le thème « Innover et entreprendre pour dynamiser la santé sur le territoire » le 15 novembre 2018, mobilisant plus de 200 participants.

MeetUp Santé MELIES Business Angels / Crédit Agricole du Languedoc

MeetUp Santé MELIES Business Angels / Crédit Agricole du Languedoc

Le siège du Crédit Agricole du Languedoc a accueilli le premier MeetUp co-organisé par cette dernière, le Village by Ca ainsi que sa filiale Sofilaro et le réseau MELIES Business Angels (MBA) le 15 novembre 2018.

Animée par le président de MBA le Dr Gilles Roche, cette table ronde consacrée à l’innovation en matière de santé a réuni Marcel Mechali, Membre de l’Académie des Sciences  et directeur du Labex EpiGenMed, le Pr Michel Mondain, doyen de la faculté de médecine, Xavier Tabary, président d’Eurobiomed et directeur du site Sanofi de Montpellier, Célia Belline, PDG de Cilcare, Thomas Le Ludec, directeur général du CHU de Montpellier, le Dr Max Ponseillé, PDG du groupe Oc’ Santé et Chantal Marion, vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole.

Ces représentants du monde de l’entreprise, de la recherche et des établissements de santé ont témoigné du rapprochement des différents acteurs pour que l’innovation à tous les niveaux bénéficie aux patients.

L’esprit d’entreprise indispensable pour concrétiser l’innovation

Les échanges ont permis de mettre en évidence l’importance d’associer aux résultats de la recherche l’esprit d’entreprise et la part de risque inhérente à toute création entrepreneuriale, pour que les idées innovantes se réalisent et bénéficient à la société. Les uns et les autres ont témoigné des atouts de Montpellier et sa région en la matière.

Les startups jouent un rôle considérable pour transformer l’innovation académique en solutions pour les patients a souligné Célia Belline, qui a aussi témoigné de l’évolution des mentalités à l’université. Marcel Mechali de son côté a notamment mentionné l’intérêt des appels à projet MUSE pour connecter les chercheurs et les entreprises. Dans le même état d’esprit, Thomas Le Ludec a rappelé que le CHU de Montpellier et ses équipes ont cofondé la start-up Medxcell Science SAS, une première pour un hôpital français, afin de participer au développement de la médecine de demain. 

Le nouveau projet de Pôle Santé Grand Sud comporte lui aussi des points très innovants. Ainsi Xavier Tabary a mis en avant  les services rendus aux jeunes pousses par Eurobiomed en terme de visibilité, de crédibilité scientifique ou d’accompagnement méthodologique.

Le progrès passe par la collaboration à tous les niveaux

Pour Chantal Marion, la Métropole de Montpellier bénéficie d’un écosystème de l’innovation dense et performant et le label French Tech obtenu en 2014 a insufflé une dynamique supplémentaire au territoire, fédérant tous les acteurs de l’innovation et leur permettant de se rencontrer régulièrement. En matière de santé, c’est le rôle de la filière Montpellier Capital Santé.Cette dynamique collective est logique et nécessaire. Elle se retrouve au sein même de la faculté de médecine selon le Pr Michel Mondain qui a insisté sur l’importance de développer l’acquisition de compétences en pluridisciplinaire et en interprofessionnel pour former des personnes employables par des start-up et par des entreprises.

Le Dr Max Ponseillé a souligné lui aussi le rôle capital du travail en équipe qui lui a permis de créer une association de formation hospitalière, le CESEGH, il y a 29 ans, ou encore de mettre en place de nouvelles formations (DU et Master). Marcel Mechali a toutefois regretté qu’il soit encore difficile d’amener les chercheurs aux applications pour les malades : si des initiatives concrètes existent au sein des laboratoires d’excellence comme EpiGenMed,il reste encore beaucoup à faire au niveau national pour créer une véritable interface chercheurs/entrepreneurs. Cette collaboration est pourtant vecteur de réussite : Célia Belline a ainsi mis en avant le rapprochement d’une diplômée de HEC  désireuse d’entreprendre et d’un chercheur de l’IRCM qui a permis la création à Montpellier de la startup NovaGray.
Il y a 0 commentaire sur cette page