Toutes les actualités

Un Bus nommé Entrepreneuriat pour tous

Information mise à jour le 07/01/22

Soutenir les créateurs d’entreprise issus des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. C’est l’objectif du Bus Entrepreneuriat pour Tous, une initiative de Bpifrance à laquelle se sont associées la Métropole et la Ville de Montpellier.

La Tournée Entrepreneuriat pour tous de Bpifrance

Un lancement organisé dans le cadre de la Tournée Entrepreneuriat pour Tous de Bpifrance à Montpellier

Comment rapprocher les porteurs et porteuses de projet issu.e.s des quartiers prioritaires des solutions qui les aideront à créer leur entreprise ? En allant à leur rencontre.

Voilà pourquoi Montpellier Méditerranée Métropole et la Ville de Montpellier ont décidé de participer au financement du Bus Entrepreunariat pour Tous, une expérimentation initiée par Bpifrance qui en a confié la mise en œuvre à des associations implantées dans chacun des neuf territoires où l’opération est conduite en France pour trois ans.

À Montpellier, le Bus Entrepreneuriat pour tous est donc porté par Initiative Montpellier Pic Saint-Loup (IMPSL). Mais comme ailleurs il associe l’ensemble des acteurs de l’accompagnement à la création d’entreprise et de l’insertion par l’économique. Particularité : dans la métropole de Montpellier, ce véhicule itinérant ne sillonnera pas uniquement les quartiers prioritaires de la Politique de la Ville. Il se rendra également dans d’autres quartiers et, d’ici un an, ses tournées seront déployées sur les autres communes de la métropole.

Lancé le 25 novembre à Montpellier, ce dispositif a été officiellement présenté le 3 décembre à l’Hôtel de Ville de Montpellier, à l’occasion de la Tournée Entrepreneuriat pour Tous, en présence de toutes les associations et structures mobilisées qui tenaient stand ou atelier, dont le BIC de Montpellier, la French Tech Méditerranée, l’IMEIF, Moovjee France Active Airdie-Occitanie, l'ADIE et Les Déterminés

Le principe est simple : ce bus itinérant fait des haltes d’une demi-journée dans les quartiers en associant à chaque fois des commerçant.e.s et des représentant.e.s du monde associatif local, en plus des partenaires de la création d’entreprise.

« Nous allons à la rencontre de tous ceux qui n’ont pas accès à l’information pour faire avancer leur projet », explique Loris El Ahmar, le chef de projet du bus Entrepreneuriat pour Tous.

Conseil et accompagnement, orientation vers les partenaires de la création, accès facilité aux solutions de financement, ateliers, témoignages, rencontres, événements, formations, parrainages  sont ainsi proposés. Les rendez-vous peuvent être pris d’avance, ce d’autant plus facilement qu’un calendrier des prochaines tournées permet de savoir quand le bus fera halte dans son quartier.

À peine commencée, l’expérimentation porte déjà ses fruits. Car, sur sa toute première semaine de tournée, le bus avait reçu une soixantaine de personnes et permis d’enclencher l’accompagnement d’une quinzaine de porteurs de projet, toutes activités confondues, « du secteur du nettoyage à la restauration », répertorie Loris El Ahmar.
 

Les énergies créatives ne manquent pas dans les quartiers prioritaires de la ville

Dans les quartiers prioritaires de la ville, les énergies créatives ne manquent pas. Lors de la journée du 3 décembre, les témoignages l’ont bien démontré. Ainsi celui de Sadia Sabbani, la créatrice du restaurant J’aime ma Crêpe à Montpellier. L’association Axents qui l’a accompagnée l’avait mise en relation avec l’IMPSL, BGE Montpellier Cœur d’Hérault et l’Airdie.

« Grâce à elles, j’ai pu monter mon projet. Un créateur d’entreprise a vraiment besoin d’être conseillé pour savoir d’une part si son projet doit être affiné pour être viable et d’autre part à quelle porte frapper pour le concrétiser », souligne-t-elle. 

Créateurs de la société Ibissa qui produit des infusions de fleurs d’hibiscus 100% naturel, Brice-Stéphane Soumé et Kevin Mahoungou partagent son point de vue.

« Nous avons obtenu 12 000 € de prêts, plus un prêt d’honneur QPV, ce qui nous a permis d’engager au total 32 000 € pour lancer notre projet », chiffrent-ils.

Installés dans le quartier Saint-Martin, ils ont désormais l’ambition de créer leur propre ligne de production, car les premières ventes sont prometteuses.

Créer une entreprise innovante dans les quartiers, c'est possible ! C’est ce qu’ont démontré le BIC de Montpellier et la French Tech Méditerranée. En effet il existe aujourd’hui des dispositifs comme le French Tech Tremplin qui permettent aux porteurs et porteuses de projets éloignés du millieu de la tech de bénéficier de l’accompagnement d’un incubateur (comme le BIC de Montpellier), d’un financement pour démarrer leur activité et de l’accès au réseau French Tech. Les candidatures pour faire partie de la nouvelle promotion sont ouvertes jusqu’au 2 janvier 2022 !", rappelle Isabelle Prévot, Directrice du BIC de Montpellier.

Concours, talents des quartiers de Montpellier

Lors de cette journée, CitésLab et BGE Montpellier Cœur d’Hérault ont également dévoilé les lauréats de la dernière édition du concours Talents des Quartiers de Montpellier 2021.

Ehab Khabbaz a été récompensé pour le restaurant homonyme qu’il a créé ; Astghik Mallado pour son commerce À la Paella Valenciana créée dans les Halles Jacques-Cœur à Montpellier ; Salih Abdoun pour la société AS Carrosserie Auto créée à Vendargues ; Julia Valette pour ses services de traduction et Hana Ahidar pour BY T&I, spécialisée dans la création d’objets personnalisés.

Shake Mama, Une nouvelle coopérative d’activités et d’emploi dans le quartier de la Mosson

Une coopérative d’activités et d’emploi est en cours de création dans le quartier de la Mosson. Baptisée Shake Mama, elle sera spécialisée dans le textile et la restauration, a annoncé Soraya Rahal, la directrice de l’IMEIF.    
 

Retrouvez le best-off de l'étape

  

Tournée EPT - 03 décembre Montpellier

Il y a 0 commentaire sur cette page