Toutes les actualités

Un tremplin international pour le Pôle Vin montpelliérain

Information mise à jour le 10/06/22 Par Magali DJE

La Ville et la Métropole de Montpellier viennent de créer avec six grands partenaires le cluster des villes mondiales des vins et des alcools*. Objectif : faire rayonner à l’international les vins du territoire.

Vin de la Métropole de Montpellier ©3M
Les vins de la métropole de Montpellier dans la cour des grands. La Ville et la Métropole de Montpellier viennent de mettre sur les fonts baptismaux un tout nouveau cluster des villes mondiales des vins et des alcools, en association avec Cork (Whisky – Irlande), Logroño (vin, capitale du Rioja – Espagne), Tokaï (vin, nom de la célèbre appellation – Hongrie), Marsala (vin, nom de la célèbre appellation – Italie), Qionglai (alcool chinois et vin, un des Baijiu les plus réputés – Chine), Tajimi (Sake, services à Sake en céramiques - Japon).
 
Ce cluster sera un réel tremplin pour le Pôle Vin, dont l’objectif est de réaffirmer la place que le territoire métropolitain a toujours occupé dans la production du vin et l’évolution des progrès viti-vinicoles à l’échelle internationale. Lancé en novembre dernier, il s’est accompagné de la création du Conseil des Vins de Montpellier Méditerranée Métropole.

« Le vin fait partie de l’ADN de Montpellier, de notre patrimoine historique, culturel et naturel. Les vignerons sont les architectes de nos paysages et particulièrement dans une métropole où les vignes sont notre jardin », rappelle Michaël Delafosse, le maire de Montpellier et président de sa Métropole.

Le Pôle Vin enclenche donc dans la durée une démarche collaborative qui associe absolument tous les acteurs concernés : ceux de la filière viti-vinicole certes, mais aussi du commerce, les professionnels de l’œnotourisme, ceux du patrimoine et de la culture, les acteurs de l’eau, les acteurs académiques, etc. Il vise à les fédérer dans un projet structurant, à favoriser le développement économique et proposer aux acteurs du vin une porte d’entrée unique.

« Toute l’ambition du Pôle Vin consiste à structurer cette filière d’excellence, et la valoriser à l’échelle nationale et internationale. La métropole de Montpellier dispose de tous les atouts pour affirmer sa place de capitale du Vin, à l’instar de Bordeaux, Dijon ou Mâcon, avec une identité qui lui est propre », complète Michaël Delafosse.

À l’initiative de la Métropole de Montpellier, le territoire métropolitain a déjà été labellisé Vignobles & Découvertes en mars dernier, couronnant de succès une dynamique collective qui avait été enclenchée un an plus tôt avec l’ensemble des acteurs du vin, de la vigne et de l’œnotourisme.
 
Le Pôle Vin facilitera le déploiement d’une stratégie à l’international des vins de Montpellier : en Chine où ils ont déjà pris pied, en Allemagne où la prospection a démarré en 2021, en Angleterre, au Danemark, etc. Parmi ses missions, il accompagnera les acteurs académiques, notamment Montpellier Vine & Wine Sciences, et traitera de nombreux sujets stratégiques, telles que les actions à engager face au dérèglement climatique : choix des cépages, gestion de l’eau, etc.
 
En outre, la Métropole de Montpellier a tenu à être présente au dernier Salon International de l’Agriculture en mars dernier à Paris Expo. C’était la première fois et elle était sur le stand du Conseil Départemental de l’Hérault, sous pavillon Région Occitanie. En 2023, c’est sur son propre stand que la Métropole de Montpellier sera visible.
 
Autre première. Porté par l’AOP Languedoc, le Salon des Vins (financé par la Métropole de Montpellier, la Ville de Montpellier, le Conseil Départemental de l’Hérault et la Région Occitanie), qui s’est tenu les 2 et 3 mai dernier au Corum a réuni 350 exposants et était exclusivement ouvert aux professionnels. Un franc succès qui a poussé la ville et la Métropole à s’engager pour les prochaines éditions.
 
Enfin, un projet d’envergure international, financé par la Métropole de Montpellier, l’Union Européenne et la Région Occitanie, verra le jour en 2025 : la création de l’Institut de la Vigne et du Vin, que porte l’Université de Montpellier et l’Institut Agro Montpellier.
 
La métropole de Montpellier, une terre de vins, enracinée dans l’histoire, et résolument tournée vers l’avenir. 
 
* L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.




 
Il y a 0 commentaire sur cette page