Toutes les actualités

Un Trophée « Les Étoiles de l’Europe » 2021 pour Agri Sud-Ouest Innovation

Information mise à jour le 31/12/21 Par Pierre COMPERE

La ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Frédérique Vidal, a remis ce jour le Trophée « Les Étoiles de l’Europe » aux équipes du pôle de compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation pour son programme européen DIVA.

Remise du Trophée « Les Étoiles de l’Europe 2021 » pour le programme DIVA

Remise du Trophée « Les Étoiles de l’Europe 2021 » pour le programme DIVA

"Les startups et PME de la Métropole de Montpellier ont joué le jeu de DIVA et 9 d’entre elles ont été lauréates ! Nous nous félicitons de ce prix qui témoigne de notre rôle moteur et de la pertinence de l’organisation des pôles de compétitivité, comme Agri Sud-Ouest Innovation, pour gérer ce dispositif de financement agile que sont les chèques innovation" témoigne Laurent Augier, Directeur Général d’Agri Sud-Ouest Innovation. "Tout en ciblant d'autres guichets européens, nous nous tournons également vers l'État, les régions, voire les acteurs privés pour reconduire ce genre de programme."

Créé et coordonné par Agri Sud-Ouest Innovation, le programme DIVA (Boosting innovative DIgitech Value chains for Agrofood, forestry and environment) avait pour mission d’accompagner et de financer le déploiement d’innovations numériques dans les secteurs agricoles, agroalimentaires, de l’environnement et la forêt. Il a été déployé entre début avril 2018 et fin mars 2021.

Cette distinction du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation est la reconnaissance de la performance du pôle de compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation pour accompagner l’émergence et la concrétisation de projets d’innovation créant de la valeur dans les secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire.

Ce prix distingue ainsi l’expertise du Pôle dans la conception, l’administration et le déploiement opérationnel de dispositifs de financements publics ou privés. Notamment auprès de startups et PME mobilisées pour répondre par l’innovation aux enjeux auxquels font face les acteurs des filières agro-industrielles : s'adapter au changement climatique, accélérer l’implémentation de pratiques durables et agroécologiques, accompagner la vie économique des exploitations et encourager la performance des entreprises agroalimentaires.

Alors que le gouvernement se verra remettre sous peu un rapport sur les moyens de booster la « French AgriTech », ce prix conforte l’intérêt d’appuyer la politique d’innovation sectorielle sur les pôles de compétitivité, ancrés dans leurs territoires et rayonnant à l’échelle nationale et européenne.

La mécanique du programme DIVA

S’appuyant sur le dispositif de cascade funding mis en place par la Commission européenne, le consortium piloté par Agri Sud-Ouest Innovation s’est vu allouer une enveloppe de 3,5 millions d’euros qu’il a ensuite mis à profit pour proposer un accompagnement financier et des prestations de soutien à l’innovation à un large éventail de projets. Le programme DIVA a ainsi pu rendre accessibles les outils et financements européens à des PME et des start-ups désireuses d'innover dans les domaines de l'agriculture et de l'agroalimentaire ainsi que dans ceux de l'environnement et de la foresterie.

Agri Sud-Ouest Innovation a su entraîner ses partenaires européens - au premier rang desquels Digital 113, le cluster des entreprises numériques d’Occitanie - pour insuffler une véritable dynamique à l’échelle nationale et européenne, et générer ainsi un fort engouement pour ce programme DIVA.
  • Une première phase du projet a consisté à définir un cadre d’innovation avec les futurs candidats afin de leur expliciter les enjeux de ces filières, les besoins de leurs acteurs et les fonctionnalités qu’ils attendent des nouveaux outils numériques.
  • Dans un second temps, deux appels à projets ont été lancés successivement par le consortium pour soutenir la maturation de preuves de concept, des démonstrations de services numériques innovants ou leur internationalisation.

Sur les 400 candidatures reçues par le consortium, 134 projets impliquant 180 PME ou start-ups implantées dans 9 pays européens ont finalement été sélectionnés. Chaque projet retenu s’est vu accorder un financement forfaitaire s'échelonnant entre 10 000 à 60 000 euros pour un total de 2,7 millions d’euros. Le dispositif a permis de générer 124 nouveaux produits/services et 59 bénéficiaires ont pu générer de la propriété intellectuelle, dont 10 dépôts de brevets.

Sur l’ensemble des initiatives soutenues, plus de la moitié a été évaluée au bout d’un an comme particulièrement prometteuse par les membres du consortium, 20 % ayant même été jugées à fort potentiel d’innovation. On estime que pour un euro de subventions octroyées, plus de 3 euros d’investissements ont été réalisés par la suite.

Parmi les projets soutenus par le dispositif DIVA figurent notamment des solutions numériques visant à réduire l’usage des pesticides et à optimiser l’utilisation des engrais. Certaines initiatives ont également cherché à améliorer la logistique des circuits alimentaires de proximité dans le but de réduire le gaspillage alimentaire. D’autres projets se sont efforcés de favoriser le partage d'informations et d’expériences entre agriculteurs et acteurs de la filière agroalimentaire au travers de réseaux sociaux dédiés.

Un atout de plus pour la dynamique Med Vallée !
Il y a 0 commentaire sur cette page