Toutes les actualités

Une convention pour booster l’artisanat

Information mise à jour le 15/11/18

Promouvoir l’artisanat pour favoriser le développement économique du territoire, c’est l’objectif de l’accord-cadre signé le 11/10/18 par Montpellier Méditerranée Métropole, la Ville de Montpellier et la Chambre des métiers et de l'artisanat de l'Hérault.

Une convention pour booster l’artisanat

Chocolatier, confiseur, charcutier, mais aussi coiffeur, mosaïste, carreleur ou chauffagiste… L'artisanat regroupe 250 métiers, 10 800 sociétés et 25 000 actifs dans la métropole de Montpellier.

« Ces entreprises sont celles qui créent le plus d’emplois, elles portent l'économie locale. Pour favoriser leur essor, nous allons mettre à leur service nos savoir-faire et nos compétences », déclaraient le 11 octobre Philippe Saurel, président de Montpellier Méditerranée Métropole et maire de Montpellier, et Christian Poujol, président de la chambre des métiers et de l'artisanat de l'Hérault (CMA), alors qu’ils signaient une convention d'engagement réciproque pour trois ans.

Le premier axe majeur de ce partenariat ? La transition numérique. La métropole de Montpellier va faciliter la mise en relation des artisans avec le Business & Innovation Centre (BIC) et ses startups « pour les aider à inventer de nouvelles manières de travailler et d’innover », affirme Philippe Saurel.

Quartiers prioritaires

Des engagements ont également été pris vis-à-vis des métiers d'art, qui rassemblent 800 artisans sur le territoire.

« Nous souhaitons les valoriser et les faire connaître », annonce le président de la Métropole.

La promesse d’en faire « une vitrine des savoir-faire locaux » a valu en juin à la ville de Montpellier le label “Ville et métiers d'art“. L’objectif est désormais de l'obtenir pour les 31 communes de la métropole.

Autre priorité : développer des actions, notamment de formation, pour favoriser l'insertion par l'économie dans les quartiers prioritaires, où plus de mille entreprises artisanales sont déjà implantées.

« Les créations y progressent plus vite que dans d'autres quartiers de la ville », note Christian Poujol.

C’est un enjeu majeur de cette collaboration renforcée.
Il y a 0 commentaire sur cette page