Toutes les actualités

Anatomie de l’automate

Information mise à jour le 20/06/18
Jusqu’au 28 février, la Ville de Montpellier présente à La Panacée une exposition originale : Anatomie de l'automate prend pour point de départ l'analogie du corps humain et de la machine pour explorer les imaginaires de la vie artificielle. Visite entre robots, vieux ouvrages médicaux venant de l’Université de Montpellier et œuvres d’art.
Dès l'Antiquité, l'automate, qu'il soit magique, idiot, surpuissant ou rebelle, a alimenté quantité de récits. Entre fascination et terreur, cette figure ambivalente met en relief le côté machine de l'homme tout autant qu'elle révèle l'humanité paradoxale des objets techniques.
La Panacée, le Centre de culture contemporaine de la Ville de Montpellier dédié aux arts visuels et aux nouvelles technologies, se penche sur le sujet en entrecroisant les perspectives : elle met ainsi une quarantaine d'œuvres d'art contemporain en regard de documents et objets des collections de l'Université de Montpellier, que ce soit l’Université de médecine ou le laboratoire du LIRMM (Laboratoire Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier) : corps fragmentés, prothèses cyborgs, machines anthropomorphes...
Au-delà de leur inquiétante étrangeté, tous ces objets proposent un regard singulier sur les rapports que les hommes entretiennent avec la technologie.
Pour cette exposition, le service médiation propose des dispositifs créatifs, expérimentaux, en lien à l'exposition et ouverts aux publics en continu : les Panapop (ateliers enfants), des workshops, des visites et les Visites point de vue... avec des artistes et intervenants invités. Des dispositifs seront également présentés en continu dans les salles : des robots, un mini Fab Lab 3D... et un surprenant bras articulé, qui tient dans sa pince finale un stylo bille : le visiteur qui le souhaite pose devant une petite caméra reliée à ce bras, pour voir le bras articulé réaliser son portrait à la pointe du stylo…
Présentée dans les murs de ce qui fut l’une des plus prestigieuses universités de médecine, l’exposition a été conçue par le Mamco (Musée d'art moderne et contemporain de Genève) en coproduction avec La Panacée et en partenariat avec La Direction de la culture scientifique et du patrimoine historique de l’Université de Montpellier, le Laboratoire d’Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier (LIRMM), le Conservatoire d’anatomie de la Faculté de médecine, la Bibliothèque interuniversitaire,  Poly’Tech Montpellier et les archives Gilbert Simondon.
En savoir plus :
- La Panacée