Toutes les actualités

Anatoscope rend les prothèses imprimables en 3D

Information mise à jour le 20/06/18
La startup montpelliéraine Anatoscope a mis au point des solutions logicielles qui permettent de créer le double numérique 3D de l'anatomie d'un patient, pour modéliser des pathologies et tester virtuellement des orthèses, bientôt des prothèses, avant de les imprimer en 3D. Cette médecine personnalisée ouvre de nombreuses applications, en orthopédie et en dentaire, notamment.
Avec les solutions logicielles qu'Anatoscope a développées, il est désormais possible de fabriquer, en impression 3D, une orthèse réalisée sur mesure à partir du jumeau numérique d'une articulation. Pour prévenir une arthrose du genou par exemple.
«Cet avatar anatomique, réalisé à partir d'images médicales du patient, permet de simuler en temps réel la pose d'une orthèse personnalisée et d’en prévoir les effets bio mécaniques», explique Frédérick Van Meer, co-fondateur et directeur général de la société. «Une fois le traitement évalué, l’orthèse est imprimée en 3D et appliquée», ajoute-t-il. Prochaine étape : utiliser ces solutions pour fabriquer les prothèses orthopédiques et des objets implantables à l'intérieur du corps censés traiter de grosses pathologies musculo-squelettiques. 
L'entreprise, créée il y a un an, collabore notamment avec EOS Imaging et a obtenu le prix de la Société française de radiologie pour son activité. Elle est aussi lauréate du programme NETVA (New Technology Venture Accelerator), mené avec Bpifance, qui va lui permettre de nouer des contacts avec des partenaires et investisseurs du marché nord américain. Anatoscope a son siège au BIC (Business & Innovation Centre) de Montpellier et des bureaux à Grenoble. «L'écosystème montpelliérain de la santé est très favorable à la création de startups comme la notre», confie Frédérick Van Meer. La startup, qui développe son activité en orthopédie et en radiologie, se lance également dans la prothèse dentaire, au travers d’un partenariat stratégique avec la société Biotech Dental (Salon-de-Provence). Elle travaille aussi avec le CHU de Montpellier sur un projet de traitement du cancer du sein.
En savoir plus :
- Anatascope
- Créer son entreprise avec le Bic de Montpellier
- Montpellier Capital Santé