Toutes les actualités

Les robots de Medtech séduisent les hôpitaux

Information mise à jour le 20/06/18
Medtech conçoit, produit et commercialise des robots chirurgicaux. Cette société française cotée en bourse est devenue en quelques années leader de la robotique chirurgicale de pointe. Des hôpitaux européens, américains et asiatiques utilisent ses technologies. Pour accompagner ce développement, elle a levé 15 millions de $ (soit 13,6 millions d’€) en 2015 et renforcé ses équipes.
Medtech est une société de pointe, spécialisée dans les robots chirurgicaux dédiés à la chirurgie mini-invasive de la colonne vertébrale (ROSA Spine) et du cerveau (ROSA Brain). Une cinquantaine de robots ROSA sont maintenant en place dans les hôpitaux à travers le monde, dont vingt placés pendant l’exercice fiscal 2015.
Fondée en 2002 par Bertin Nahum, la société s’est développée à Montpellier en bénéficiant du soutien et de l’accompagnement de la Région pour les activités innovantes.
Au-delà du soutien d’Oseo Languedoc-Roussillon et d’incubateurs régionaux (dont celui de l’Ecole des mines d’Alès et du Business & Innovation Centre (BIC) de Montpellier Méditerranée Métropole, Cap Omega), Medtech a fait le choix de s’implanter dans la région, et à Montpellier en particulier, afin de bénéficier de l’écosystème dynamique et innovant.
Le développement de Medtech s’est par la suite fait au rythme des autorisations de commercialisation sur un marché médical très réglementé. La société a ainsi récemment obtenu en juillet 2014 le marquage CE de sa plateforme ROSA Spine, permettant les ventes en Europe ; l’autorisation de mise sur le marché chinois de ROSA Brain en octobre 2014. En mai 2015, les autorités australiennes ont donné leur feu vert pour la mise sur le marché des deux robots. Et cette année, Medtech a réalisé la première vente d’un robot ROSA Spine en France, au CHU d’Amiens.
En 2016, Medtech devrait obtenir la mise sur le marché américain de sa plateforme ROSA Spine.
Pour accompagner cette croissance, la société s’est donnée davantage de moyens, à la fois financiers et humains. Elle a ainsi levé 15 millions $ auprès d’Ally Bridge Group («ABG»), groupe d’investissement mondial spécialisé dans le secteur médical.
Medtech a par ailleurs procédé à une quinzaine de recrutements au sein de son siège montpelliérain en 2015, ce qui porte son effectif actuel à une quarantaine de salariés, auquel s’ajoute la vingtaine de salariés dans ses filiales à l’étranger.
Pour l’exercice 2014/2015, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 6,5 millions €, plus de 150% supérieur à celui de l’exercice précédent.
Medtech commence par ailleurs 2016 avec déjà une distinction, puisque le cabinet d’audit britannique Frost and Sullivan lui a accordé le prix 2016 «Excellence in best practice». Pour Bertin Nahum, «en 2013, Frost and Sullivan nous avait accordé une reconnaissance européenne, cette fois-ci, c’est une reconnaissance mondiale». Cette distinction vient compléter la longue liste des reconnaissances obtenues par la société, classée il y a trois ans parmi les dix sociétés les plus novatrices au monde par un magazine canadien.
En savoir plus :- Medtech- Intégrer les réseaux de la santé- Etre accompagné par le Business & Innovation Centre (BIC) de Montpellier Méditerranée Métropole