Toutes les actualités

Pass French Tech Montpellier : cinq tech-champions déjà sélectionnés, un nouvel appel à candidatures lancé

Information mise à jour le 20/06/18
Sur les 48 premières entreprises sélectionnées au niveau national, cinq sont montpelliéraines. Un nouvel appel à candidatures est lancé. Date limite de dépôt des dossiers : vendredi 2 octobre.  

L’aventure French Tech est en route à Montpellier. Derrière ce nom se cache en fait une grande ambition nationale. L’Etat a d’abord souhaité labelliser des territoires où l’entrepreneuriat est particulièrement dynamique. Montpellier a fait partie des neuf premiers territoires à décrocher ce label en novembre 2014. Pour aller plus loin, Montpellier Méditerranée Métropole a candidaté avec succès pour être opérateur Pass French Tech. Le Pass French Tech vise à identifier les entreprises en hypercroissance à fort potentiel de développement puis à les accompagner en leur proposant un service premium : suivi personnalisé, accès facilité au financement, développement à l’export. Le programme assure aussi une mise en avant des lauréats sur la scène internationale via des actions médiatiques ou la participation à des délégations ministérielles.
Sur les 48 premières entreprises sélectionnées au plan national pour avoir ce Pass, cinq sont montpelliéraines : Matooma (internet des objets ; Scimob (jeux en ligne grand public), Isotropix (logiciels d’infographie) ; Awox (objets connectés) et Pradeo (sécurité des applications).
Voir la vidéo de présentation de ces cinq entreprises.
Depuis la sélection des entreprises, les partenaires du Pass French Tech se sont mis en ordre de marche pour accompagner la croissance des entreprises labellisées. Des réunions de kick off ont été organisées au sein de chaque entreprise afin de définir la feuille de route avec l’ensemble des partenaires. L’Etat quant à lui propose, dès septembre, une première mission ministérielle en Israël et, un premier rendez-vous conviant à Paris toutes les entreprises du Pass French Tech pour un temps d’échange.
Depuis juin, les lauréats sont en phase d’accélération :
Matooma a été élu meilleure start-up française de l'Internet des objets, classement réalisé par l’EBG, l’Electronic Business Group (EBG). Awox a été retenu par le Comité National Pass French Tech pour participer à une conférence sur l’introduction en bourse organisée à Paris en octobre. Quant à Pradeo, 2015 se distingue avec la signature d’un partenariat mondial avec Samsung. Scimob et Isotropix de leur côté tissent leur toile avec l’appui des partenaires Pass French Tech pour booster leur croissance à l’international.
L’opération ne fait que commencer. La Métropole de Montpellier va organiser deux jurys par an, pour repérer de nouvelles start-ups à fort potentiel, tout secteur confondu.
En savoir plus et participer au nouvel appel à candidature.