Toutes les actualités

Wemap réinvente la carte interactive

Information mise à jour le 20/06/18
La  société Wemap, créée en 2014 à Montpellier, offre aux professionnels et aux particuliers la possibilité de créer des cartes digitales interactives pour géolocaliser des événements ou des informations. La startup, déjà présente aux Etats-Unis, a récemment levé 1,6 million d’euros pour financer son développement en France et à l’international.
Son ambition n’est pas mince. Sur un marché dominé par des géants comme Google ou Apple, la startup montpelliéraine Wemap entend «réinventer la carte numérique interactive pour la rendre plus personnelle». Créée en 2014 par Emmanuel Mouren et Pierre Addoum, la société, présente à Montpellier et au Texas, compte déjà près d’une centaine de clients institutionnels, comme Le Louvre ou la région Ile-de-France, et de nombreux journaux comme Midi Libre, Ouest France ou Le Parisien. Lors des Journées du patrimoine, en septembre 2016, c’est la solution Wemap qui avait été retenue par le ministère de la Culture pour géolocaliser les sites ouverts au public.
Pierre Addoum énumère les éléments qui différencient la solution Wemap : «Nous maîtrisons toute la chaîne, ce qui nous permet de fournir à nos clients des fonds de cartes gratuits. Avec notre solution, les utilisateurs maîtrisent entièrement les contenus affichés sur leurs cartes, sans avoir à les partager avec Google, par exemple. Enfin, nous leur offrons des fonctionnalités beaucoup plus avancées que celles associées aux cartes proposées par Google.»
Si l’effort commercial porte aujourd’hui principalement sur les clients professionnels et institutionnels, qui ont la possibilité de générer des cartes moyennant un abonnement mensuel, Wemap propose aussi aux particuliers de créer gratuitement leurs propres cartes, pour localiser et partager leurs bons plans par exemple. «Nous avons une stratégie en deux temps, explique Pierre Addoum. Le service vendu par abonnement va nous permettre de recruter des utilisateurs grand public.»
La société, qui emploie 15 personnes, a récemment levé 1,6 million d’euros pour financer le développement de sa plate-forme et accélérer son expansion en France et à l’international.
Hébergé jusqu’ici au sein de la pépinière Cap Omega, Wemap s’installe début janvier dans des locaux plus vastes au sein du Totem numérique, dans l’ancien hôtel de Ville de Montpellier. «Etre présents à Montpellier nous permet de recruter plus facilement qu’à Paris, souligne Pierre Addoum. Nous avons en outre largement bénéficié de l’écosystème local. Nous avons pu nouer ici avec les institutionnels des relations de meilleure qualité que si nous avions été noyés parmi des centaines de startups.»
L’entreprise, qui totalise aujourd’hui 5 millions de cartes vues par mois, espère franchir «rapidement» le cap de 100 millions de vues par mois.
En savoir plus :
- Wemap
- Intégrer les réseaux du numérique
- Se développer à l'International