Toutes les actualités

Ziwit traque les failles de sécurité des applications web

Information mise à jour le 20/06/18
Auteur d’un scanner de vulnérabilité des sites web, Ziwit fait partie des «pépites» qui ont permis à la métropole montpelliéraine d’obtenir la labellisation réseau thématique French Tech «cyber-sécurité». Originaire de Meknès, son président Mohammed Boumediane, accompagnera en janvier 2017 une mission économique de Montpellier Méditerranée Métropole dans la région de Fès-Meknès, au Maroc.
Depuis 2011, le président fondateur de Ziwit, Mohammed Boumediane, s’est donné une mission ultrasensible : détecter les failles de sécurité des sites web et des applications en mode SaaS (Software as a Service) grâce à sa solution HTTPCS, protégée par 19 brevets.
Aujourd’hui, s’il garde jalousement secrets le chiffre d’affaires et l’effectif précis de Ziwit, il revendique 9 400 clients «dont Google, de nombreux Etats, des groupes du CAC 40 et des PME» et une place de «leader européen». Si bien que le jeune entrepreneur planifie le renforcement des équipes, notamment à Montpellier : «Nous y avons une quarantaine de salariés, sur un effectif global de plusieurs centaines de collaborateurs en Espagne, en Tunisie, au Maroc et au Guatemala. Nous recruterons 10 personnes à Montpellier d’ici fin 2016 et 10 de plus au 1er trimestre 2017. La métropole a un climat entrepreneurial très favorable, renforcé par la labellisation Réseau thématique French Tech cyber-sécurité. Seulement trois autres écosystèmes en France l’ont obtenue.»
Ziwit, qui vient de quitter la pépinière Cap Omega pour s’installer dans l’immeuble La Mantilla, à Port-Marianne, réalise plus de 80 % de ses ventes à l'export. Mohammed Boumediane, natif de Meknès, souhaite favoriser les échanges entre la métropole montpelliéraine et la région de Fès-Meknès, où il a créé en 2013 une entreprise «support» d’environ 50 salariés. Connaisseur des réseaux locaux, il participera en janvier 2017 à la mission économique d’une semaine montée par Montpellier Méditerrané Métropole dans le cadre de la dynamisation des relations avec la ville jumelle de Fès. Cette mission, axée sur l’innovation et la French Tech, réunira une dizaine d’entreprises. «Le Maroc est un pays stable, en croissance et qui vient de créer 1,2 million d’emplois, argumente Mohammed Boumediane. C’est la porte d’entrée sur l’Afrique.»
En savoir plus :- Ziwit
- HTTPCS
- Montpellier French Tech
- Se développer à l'international