Toutes les actualités

Traitement de pointe pour les AVC au CHU de Montpellier

Information mise à jour le 25/09/19

En avril 2019, le CHU de Montpellier s'est doté d’un équipement innovant en neuroradiologie pour prendre en charge plus vite et efficacement les accidents vasculaires cérébraux graves. Cet outil de pointe ouvre la voie à d’autres innovations.

La salle de neuroradiologie interventionnelle au CHU de Montpellier©DR

La salle de neuroradiologie interventionnelle au CHU de Montpellier©DR

Chaque jour, près de 36 accidents vasculaires cérébraux (AVC) surviennent en Occitanie, dont 18 dans la seule métropole montpelliéraine. Cette pathologie qui prive brutalement de sang une partie du cerveau, a pour traitements classiques la thrombolyse qui désagrège les caillots sanguins par médicament, ou la thrombectomie.

Cette technique de pointe permet de rétablir la circulation en retirant directement le caillot qui obstrue le vaisseau à l'aide d'un cathéter et d'un petit grillage (stent) amenés jusqu'au cerveau par l'artère fémorale. La nouvelle salle de neuroradiologie interventionnelle, « Biplan Azurion », dont le CHU de Montpellier s'est doté en avril 2019, permet d'intervenir immédiatement à l'arrivée du patient.

« Réaliser en même temps l’imagerie du cerveau et la désobstruction endovasculaire réduit considérablement le temps de prise en charge », explique Vincent Costalat, chef du service neuroradiologie au CHU de Montpellier.

Et améliore aussi la récupération neurologique, alors que ces accidents sont la première cause de dépendance en France.

« Les AVC sont en augmentation constante, cet outil répond à un vrai besoin », fait-il observer.

Un projet phare de Montpellier Capital Santé

La plateforme Azurion est par ailleurs couplée à des logiciels de simulation numérique. Ils permettent d’anticiper, en temps réel, la position et la taille des implants (stents, cages dites anévrismales) dans le cerveau, et d'améliorer la sécurité des procédures.

Cet équipement très innovant va également bénéficier à la recherche et l'enseignement, points forts de l’établissement de santé montpelliérain. Référent européen et mondial dans la prise en charge des pathologies vasculaires cérébrales avec plus de 400 thrombectomies cérébrales annuelles et 400 anévrismes traités, le CHU renforce ainsi sa position de leader, avec l’appui de la métropole de Montpellier.

L’innovation en neuroradiologie est en effet l’un des axes de Montpellier Capital Santé, projet impulsé par Montpellier Méditerranée Métropole pour développer une filière d’excellence qui associe hôpitaux, centres de recherche et entreprises du territoire. Il s’appuie sur le pacte métropolitain d’innovation qui a permis à la métropole de Montpellier et l’Etat de cofinancer une partie de l’investissement de ce projet, d’un montant total de 2,6 millions d’euros.

Avec cet outil de pointe, le CHU pourra développer d'autres innovations thérapeutiques qui faciliteront, par exemple, la détection des foyers d'épilepsie profonds.
Il y a 1 commentaire sur cette page
Traitement de l'AVC">
richard Il y a 7 mois

Traitement de l'AVC

L'AVC devrait être combattu partout sur la planète en offrant autant de chance à chacun. Félicitations à cette équipe du CHU de Montpellier pour cette grande avancée, mais voyons ensemble au dela de cette région et offrons les mêmes chances à nos concitoyens sur l'ensemble du territoire français en connectant notre système de soins