Toutes les actualités

Des jeunes de la Mission Locale à la découverte des métiers de la culture

Information mise à jour le 14/12/23

En partenariat avec la Fondation Nexity et la Mission Locale Jeunes, la Métropole a lancé une action Découverte des métiers porteurs, mais moins connus, dans la culture et l’administration pour ouvrir le champ des possibles des jeunes en quête d’emploi.

Agent d’accueil, régisseur de recettes, médiateur de musée… Voilà autant de métiers indispensables au bon fonctionnement du secteur de la culture. Mais, si ces métiers sont porteurs, les jeunes ne se dirigent pas d’office vers eux, faute de les connaître. Et pourtant, ils pourraient s’y épanouir. 
 
Partant de ce constat, la Métropole de Montpellier a donc mis en place une action totalement innovante  : en partenariat avec la Mission Locale Jeunes (MLJ) et la Fondation Nexity, elle a fait découvrir le 11 avril, dans le cadre d’une journée organisée au Pavillon Populaire et au musée Fabre, ces  métiers qui recrutent, non seulement dans la culture, mais également dans l’administration, à 60 jeunes sans emploi, ne poursuivant pas d'études et ne suivant pas de formation. La création de cette journée a été possible grâce à un don de la Fondation Nexity qui s’implique et agit sur les territoires pour renforcer l’égalité des chances, l’insertion sociale et favorise ainsi une ville plus inclusive.
 
Étaient présents Caroline Dufoix, conseillère de la ville de Montpellier, déléguée à l’Économie sociale et solidaire et à la résorption de l’habitat indigne, François Rio, conseiller de la Métropole de Montpellier, délégué à l'Insertion et président de la MLJ Montpellier Méditerranée Métropole, et Julie Montfraix, la déléguée générale de la Fondation Nexity.
 
Et l’objectif était clairement posé.

« On peut faire une belle carrière dans tous ces métiers auxquels on ne pense pas. C’est pourquoi la Métropole vous les présente pour qu’ils puissent susciter des vocations », soulignait en préambule Caroline Dufoix. « Cette journée doit vous ouvrir le champ des possibles », complétait François Rio et Julie Monfraix confirmait : « Cette journée a pour but de vous ouvrir de nouveaux horizons grâce à la découverte de métiers qui ne sont pas les plus visibles. »

Le format était inédit. Car les jeunes ont pu mesurer l’intérêt de ces métiers au travers des témoignages de celles et ceux qui les exercent. Chargée de la coordination de la médiation sur les lieux d’art de Montpellier, Lætitia Cornée leur a ainsi expliqué les raisons de son choix, « la dimension humaine et sociale de son métier » et « le contact avec le public ».

« Nous lui ouvrons les portes de la culture. C’est un moment de partage et d’humanité, un pur bonheur », a ajouté Fabienne, une des médiatrices de son équipe.

Au musée Fabre, les jeunes ont ensuite découvert d’autres métiers, et notamment celui de régisseur de recettes grâce à Julie qui leur a présenté son parcours, tandis que des jeunes participant à la découverte des arts via le programme Art Ensemble grâce au MO.CO et à l'association i.Peicc ont témoigné de leur cheminement et proposé de suivre ce dispositif pour rejoindre le monde de la culture ou des Beaux-Arts.
 
Sabrina Issaad, chargée de mission Recrutement au Pôle Ressources Humaines de la Ville et de la Métropole de Montpellier, leur a ensuite dressé la liste de tous les secteurs de l’administration où l’on peut accéder à des postes sans le préalable du concours d’entrée. Ils sont nombreux, qu’il s’agisse - outre de la culture - du médico-social, du sport, de l’éducation, la sécurité, les espaces verts, les services techniques…

« Ces métiers, pour la plupart, me semblaient inaccessibles. Le contact direct avec ceux et celles qui les exercent m’a montré qu’il n’en était rien et que l’on peut s’y épanouir », concluait à la fin de la journée Éléna, 22 ans, l’une des jeunes.

Objectif atteint !